Albassar

Association marocaine de lutte contre la cécité
DécouvrirDevenez sponsor

Mot du président de l'association

« La lutte contre la cécité concerne chacun d’entre nous et non seulement les Ministères de la Santé ou du Développement Social de notre pays. Agissons ensemble et contribuons efficacement à la réinsertion sociale de ces personnes démunies.

On ne choisit pas d’être malade ni démuni. Toute personne, quelle que soit son origine et sa condition, a le droit d’accéder à des soins de qualité.

ADRESSE  :  15, rue Kadi Iass Maârif CASABLANCA – MAROC

EMAIL : associationalbassar@gmail.com
PHONE : (00212) 5 22 98 44 66 /26
FAX : (00212) 5 22 98 44 26

Nos partenaires

Grâce au soutien de nos partenaires, nous pouvons agir régulièrement en opérant des personnes souffrant de cécité due à la cataracte ou d’autres pathologies oculaires.

Par la vue recouvrée, les patients recouvrent également leur dignité et deviennent autonomes. Ils peuvent ainsi accéder à une scolarisation, une alphabétisation ou un emploi. Une meilleure santé engendre un recul de la précarité et de la pauvreté ».

Contexte de création de l’Association Albassar

Vision de l’association ALBASSAR

Au Maroc, la couverture sanitaire reste en deçà des besoins réels, notamment dans les zones reculées et marginalisées où vivent des populations précarisées et démunies.

Malgré les efforts déployés par le gouvernement et l’Initiative Nationale du Développement Humain (INDH) lancée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI depuis 2005, les besoins persistent dans les domaines des infrastructures de base, de dispensaires, d’accessibilité aux soins, d’éducation à la santé (prévention, dépistage…).

Consulter un médecin, se soigner, se faire opérer, reste un acte inaccessible et onéreux pour une large population.

Conscient de cet état de fait, Dr Abderrahmane RAÏSS, ophtalmologue spécialisé en chirurgie réfractive, se déploie bénévolement depuis 2008, à travers l’association ALBASSAR fondée par ses soins, en vue d’apporter ses compétences au service des plus démunis, en organisant périodiquement et à titre gracieux, des sessions d’interventions chirurgicales ophtalmologiques.

En effet, que ce soit dans le Sud Marocain ou dans les régions montagneuses de l’Atlas et du Rif, la population ne survit que grâce au travail de la terre, de l’élevage ou de l’artisanat. Nombreux ceux atteints de la cataracte ou d’autres pathologies oculaires ne peuvent exercer leurs activités et se trouvent de facto exclus de la communauté.

Leur permettre de retrouver la vue et leur dignité et de s’insérer socialement, reste l’objectif primordial d’ALBASSAR.

Le bien fondé de cette initiative humaine et solidaire est encouragée et soutenue par plusieurs partenaires institutionnels et privés, marocains et étrangers, qui accompagnent cette association depuis sa création.

Dr. Abderrahmane RAISS

un mot sur

Qui sommes-nous?

Nous sommes une association humanitaire à but non lucratif, fondée le 27 février 2008 et régie par la loi 1901.
Constituée de chirurgiens ophtalmologistes, d’infirmiers, d’ophtalmologues et d’assistants, l’association s’est ouverte à d’autres spécialistes, tous bénévoles.

L’association Albassar participe à la lutte contre la malvoyance et la cécité réversible au Maroc.
Elle vient en aide aux personnes en grande précarité, ayant un accès difficile aux soins médicaux et plus particulièrement aux soins oculaires.
Leur permettre une meilleure réinsertion sociale sans toucher à leur dignité humaine, tel est l’objectif avoué de l’association.

Des expéditions de 4 à 10 jours sont organisées périodiquement au plus près de ces populations isolées et principalement rurales, pour prodiguer des soins, pratiquer des interventions chirurgicales de la cataracte et effectuer de la prévention.

Dr. Abderrahmane RAISS

Moyens humains et matériels

Moyens matériels et humains

Conçue en bloc opératoire itinérant, chaque expédition médicale de l’association fait appel au propre matériel du diagnostic et de chirurgie du Dr Raïss, placé dans une unité mobile nommée ITINERIS offerte par l’association française Koteba.
Cette Unité mobile d’ophtalmologie est composée d’une plateforme médicale et d’un plateau chirurgical. Une équipe de médecins, d’infirmiers, d’opticiens, de techniciens et d’assistants font partie également de l’expédition, en vue de :

-Dispenser des actes médicaux et chirurgicaux ;
-Pratiquer des actions de dépistage chez les enfants, les personnes âgées et la population en grande précarité ;
-Mener des actions de prévention ;
-Assurer un suivi annuel des patients.

Cécité au Maroc:une problématique structurelle

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la cataracte est la première cause de cécité dans le monde.
Pour lutter efficacement contre la cécité réversible due à la cataracte, 3 000 opérations de la cataracte par million d’habitants devraient être effectuées chaque année! Un défi que plusieurs pays ne relève pas, dont le Maroc.
En effet, pour une population d’environ 33 millions de marocains, près de 100 000 cataractes doivent être opérées chaque année. En réalité, les chiffres officiels indiquent que seulement près de la moitié des cas atteints de cette maladie oculaire sont opérés par les secteurs public et privé confondus. Ce déficit alarmant en termes d’opérations de la cataracte concerne aujourd’hui environ 50 000 cas chaque année, en attente d’un acte thérapeutique chirurgical !

L’absence de couverture médicale généralisée et la cherté du traitement chirurgical constituent l’obstacle majeur de la prise en charge des malades, notamment les plus défavorisés.

La Cataracte : Un fléau chez les plus démunis

La cataracte est une maladie visuelle qui se caractérise par un cristallin opaque (moins transparent), empêchant la lumière de traverser l’œil, ce qui entraîne une vision voilée.
La cataracte survient avec l’âge, principalement à cause du vieillissement. Elle doit être opérée impérativement, pour éviter tout risque de perdre la vue.
Certains facteurs peuvent croître le risque d’atteinte de cataracte, notamment l’hérédité, le diabète, le tabac, d’anciens traumatismes ou maladies à l’œil, une alimentation faible en fruits et légumes, une forte exposition aux rayons UV de soleil…

Seule la chirurgie peut guérir la cataracte. Il s’agit d’une opération banalisée et éprouvée, à travers la technique de l’extraction par phacoémulsification:la cataracte est émulsifiée et aspirée par un petit orifice, ensuite, le cristallin opaque est remplacé par un cristallin artificiel transparent, qui permettra de recouvrir une vision nette et claire.
Cette technique constitue une véritable révolution. Elle se fait sous anesthésie locale, ne dure que quelques minutes et permet une récupération visuelle rapide (en quelques heures) et une guérison complète en un mois.

AL BASSAR c'est : 

années d'expéditions de la caravane Albassar

équipe de médecins, d’infirmiers, d’opticiens, de techniciens et d’assistants

Unité mobile d’ophtalmologie est composée d’une plateforme médicale et d’un plateau chirurgical

bloc opératoire itinérant

Restez en contact

ADRESSE  :  15, rue Kadi Iass Maârif CASABLANCA – MAROC

EMAIL : associationalbassar@gmail.com
PHONE : (00212) 5 22 98 44 66 /26
FAX : (00212) 5 22 98 44 26

ArabicChinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish